Mendoza, l’aconcagua et ses bodeguas

De retour à Salta, je prends un bus en semi cama, comme on les appelle. Ce sont des bus qui pourraient franchement faire concurrence aux lignes françaises, les sièges se transforment en lit pour pouvoir dormir confortablement…comme à la maison. Le top! y a même un service inclus, type steward + apéro le soir, bref, qui dit mieux??

Je me dirige vers Mendoza à 1000km au dessous de Salta. 1000km….c’est vrai que quand on le dit et que surtout on va le faire, ca fait franchement peur MAIS avec ces bus ultra confort, ca passe comme du beurre (l’apéro doit probablement être de la partie).

Les environs de Mendoza sont des hauts lieux du vin, nous sommes aux pieds de la cordillère et pas loin de l’Aconcagua, son le point culminant. La région assure 70% de la production nationale. Les Andes stoppent les vents humides du pacifique et bénéficie donc d’un climat sec et très ensoleillé. Chouette, chouette, je reloue une voiture (pas une Ford Ka, on est d’accord) et je repars à la découverte de quelques vignobles.

Je pars un peu loin, à 250km de Mendoza, mais il y a quelqu’un que je veux voir spécialement. Vous savez, ce genre de domaine inconnu au bataillon mais qui fait de véritables tueries, des vins explosifs, bref, du bon quoi. J’en profite pour faire une autre finca pas très loin, toujours en vins natures.

Finalement, je m’acclimate bien à la région où je reste quelques jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s